Nous allons faire un projet pour noël qui inclus écrire sur ce blogue!

 
1.Tu devras faire une recherche sur les traditions de Noël au
Québec.

 2. Ton travail devra être fait à l’ordinateur  sur Word en premier pour vérifier les
fautes d’orthographe.

 3. Vous allez copier et coller dans le blogue de noël de 204 et 205. 

4. Parmi les 16 traditions québécoises de Noël suivantes, tu en choisis 10 et tu les décris : 
 
-Messe de minuit,
-couronne,
-avent, 
-crèche, 
- sapin,
- chants, 
- Père Noël,
- Houx,
- rois mages,
- cartes de Noël, 
- bougies,
-bûche de Noël,
-épiphanie,
-bénédiction du nouvel an
-réveillon. 




 


Comments

Miss Katie
12/06/2012 06:42

Ceci est un test!

Reply
12/06/2012 11:29

chant :les traditions des chansons de noël a débute au 13 siècle en Italie lorsqu’un saint nommée saint Francis dassisi ( saint Francis d’assise ) a commencer a chanter des chants de louanges.


Reply
Mathieu t marineau
12/11/2012 08:17

Messe de minuit : En fait, on célébrait trois messes cette nuit là :
- la première, à minuit, rendait hommage à la génération éternelle de Jésus,
- la seconde soulignait son incarnation,
- la troisième "sa naissance dans le cœur des hommes Selon les pays et les traditions les messes de Noël n'ont pas la même place dans l'ordonnancement de la fête, en début de soirée, tard dans la nuit, le 25 au matin. Au Québec ses tard dans la nuit
Source :wikipedeia

Reply
mathieu t marineau
12/11/2012 08:21

Réveillon : Le réveillon de Noël est constitué par la soirée du 24 décembre qui précède Noël. Il est l'occasion d'organiser un repas festif au sein des familles, car Noël restant un instant magique pour les enfants, le réveillon doit y contribuer. Le réveillon de Noël est constitué par la soirée du 24 décembre qui précède Noël. Il est l'occasion d'organiser un repas festif au sein des familles, car Noël restant un instant magique pour les enfants, le réveillon doit y contribuer. Un des membre de ma famille va nous recevoir.
Source : Wikipédeia

Reply
Linda Gonzalez
12/11/2012 08:27

Le premier Père Noël, Hagios Nikolaos, ou Saint-Nicholas, est né en Turquie au 4e siècle et était réputé pour sa générosité envers les pauvres. Ce sont les hollandais qui ont conservé la légende de Saint-Nicholas. Au 16e siècle, leur manière d’écrire Saint-Nicholas, soit Sint Nicolaas, s’est confondu avec Sinterklauss, et, enfin, an Santa Claus en anglais. En 1822, Clément C. Moore a composé son célèbre poème, « The Night before Christmas ». On considère que ce poète eu un grand rôle dans la création de l’image moderne du Père Noël, soit celle d’un homme joufflu et joyeux dans un costume rouge.

Reply
Linda Noelia Gonzalez Rodriguez
12/11/2012 08:28

Le premier Père Noël, Hagios Nikolaos, ou Saint-Nicholas, est né en Turquie au 4e siècle et était réputé pour sa générosité envers les pauvres. Ce sont les hollandais qui ont conservé la légende de Saint-Nicholas. Au 16e siècle, leur manière d’écrire Saint-Nicholas, soit Sint Nicolaas, s’est confondu avec Sinterklauss, et, enfin, an Santa Claus en anglais. En 1822, Clément C. Moore a composé son célèbre poème, « The Night before Christmas ». On considère que ce poète eu un grand rôle dans la création de l’image moderne du Père Noël, soit celle d’un homme joufflu et joyeux dans un costume rouge.

Reply
thierry yvon
12/11/2012 08:29

Les premières traces qui témoignent de la décoration d'arbres à Noël, en fait à la veille de Noël, se retrouvent à Riga, en Lettonie (1510). La description d'arbres de Noël allemands remonte à 1531 en Alsace et à 1605 à Strasbourg où les sapins étaient décorés de roses en papier, symbolisant la Vierge, de pommes, de bonbons et de bretzels. Les cadeaux destinés aux enfants étaient posés sur les branches. La légende populaire veut que la coutume d'allumer des bougies sur l'arbre ait été créée par Martin Luther (1438-1546), qui se serait servi de bougies pour symboliser les étoiles qu'il vit une veille de Noël sans nuages.
Source : Canadian encyclopedia

Reply
Mir EL-hage
12/11/2012 08:29

Le père Noël est l'équivalent français du Santa Claus américain dont le nom est lui-même une déformation du Sinterklaas (saint Nicolas) néerlandais. Il est aussi largement inspiré de Julenisse, un lutin nordique qui apporte des cadeaux, à la fête du milieu de l'hiver, la Midtvintersblot, ainsi que du dieu celte Gargan, (qui inspira le Gargantua de Rabelais) et du dieu viking Odin, qui descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants scandinaves. De Julenisse, le Père Noël a gardé la barbe blanche, le bonnet et les vêtements en fourrure rouge.

Reply
12/11/2012 08:30

Christmas the 5 first letters christ mean christan and the word mas mean in french la messe for praying. They put the tree fo taking the auters to bealive in Santa Claus so they give gifts to taink them aulso to bealive in Jesus.

Wikipedia possible predecessors in 16th century While it is clear that the modern Christmas tree originates in Renaissance and early modern Germany, there are a number of speculative theories as to its ultimate origin. Its 16th-century origins are sometimes associated with Martin Luther.

It is frequently traced to the symbolism of evergreen trees in pre-Christian winter rites, especially with the story of the Donar Oak and Saint Boniface.

According to the Encyclopædia Britannica, "The use of evergreen trees, wreaths, and garlands to symbolize eternal life was a custom of the ancient Egyptians, Chinese, and Hebrews. Tree worship was common among the pagan Europeans and survived their conversion to Christianity in the Scandinavian customs of decorating the house and barn with evergreens at the New Year to scare away the devil and of setting up a tree for the birds during Christmastime."[7]

Alternatively, it is identified with the "tree of paradise" of medieval mystery plays that were given on 24 December, the commemoration and name day of Adam and Eve in various countries. In such plays, a tree decorated with apples (to represent the forbidden fruit) and wafers (to represent the Eucharist and redemption) was used as a setting for the play. Like the Christmas crib, the Paradise tree was later placed in homes. The apples were replaced by round objects such as shiny red balls




Reply
marie paquin
12/13/2012 10:57

les cartes de noel sont des cartes de voeux envoyer pendant la tradition de noel pour souhaité joyeux noel et bonne anné les religieux contienne des poème ou des versets.

source wikipedia

Reply
Mathieu Katona-Poulin
12/13/2012 11:01

sapin:Après la couronne de l’Avent dont nous avons parlé la semaine dernière, il y a un autre
symbole qu’on retrouve partout, c’est le sapin de Noël. Aujourd’hui, le commerce s’est
emparé de l’arbre de Noël, on le retrouve dans les maisons, sur les rues et dans les parcs
depuis sa première apparition publique à Boston en 1912, mais, croyez-le ou non, à
l’origine, c’était un symbole typiquement chrétien. Comme pour la couronne de l’Avent,
voyons un peu l’histoire du sapin de Noël et la signification qu’il peut avoir pour nous,
chrétiens, chrétiennes d’aujourd’hui.
D’après mes recherches, c’est aux 16e et 17e siècles, en Rhénanie, dans l’Allemagne actuelle,
que l’on trouve pour la première fois la coutume, le 24 décembre, de dresser dans
les maisons un arbre qu’on surnommait “l’arbre du paradis” en l’honneur d’Adam et Ève
que l’Église orientale a canonisés.

Source: http://www.fsc-canada.com/docpdf/conrad02sapin.pdf

Reply
sandrine nelly kaze
12/13/2012 11:06

chant :les traditions des chansons de noël a débute au 13 siècle en Italie lorsqu’un saint nommée saint Francis dassisi ( saint Francis d’assise ) a commencer a chanter des chants de louanges. Aujourd’hui , nous incarnons ses chansons à noël.
Source d’information http://www.quebecplus.ca/quebec/guides/cahier_noel_a_quebec_2010/cahier_noel_a_quebec_2010_traditions

Reply
marie paquin
12/13/2012 11:06

les decorations de noel sont les plus souvant la creche et le sapin de noel et les décorations exterieure sont les lumieres qui sont soit vert,rouge et blanc le rouge represente le coeur le vert le pin et le blanc la neige.

source wikipedia

Reply
Mathieu Katona-Poulin
12/13/2012 11:07

La réponse est simple. Au cours des siècles, comme on le verra plus loin, la dinde a été choisie comme plat de résistance pour les grandes fêtes car elle représentait un volatile inhabituel. La première dinde rôtie aurait été servie à un repas de Noël du roi Charles VII.

Même si cette viande se retrouve sur plusieurs tables européennes d’aujourd’hui, ce n’est pas un mets qui origine du Vieux Continent. Elle viendrait plutôt du Mexique, des États-Unis et du Canada. Au 18e siècle, les Espagnols l’introduisirent au Mexique, puis elle fut domestiquée en France, en Espagne et en Angleterre. Comme les Britanniques s’étaient installés dans les Amériques au sein de 13 colonies, ils apportèrent avec eux cette tradition de la dinde, qu’ils préfèrent déguster à la fête de l’Action de Grâces (Thanksgiving).

Le nom même de « dinde » serait attribué au fait que les premiers volatiles du genre, à avoir été découvertes par les Espagnols (se croyant en Inde), furent baptisées « poules d’Inde » par ces derniers.
http://www.blognoel.com/2347/pourquoi-la-dinde-est-elle-si-populaire-a-noel/

Reply
anthonyroy
12/13/2012 11:10

Cette coutume, remontant au XIIe siècle, avait cours dans la plupart des pays européens, notamment en France et en Italie, où la bûche de Noël était appelée ceppo. Au Québec comme en France, cette tradition aurait perduré jusqu'au dernier quart du XIXe siècle. La disparition de cette tradition coïncide avec celle des grands âtres, remplacés progressivement par des poëles de fonte. La grosse bûche fut alors remplacée par une petite bûche de bois, parfois rehaussée de chandelles et de verdure, qu'on plaçait au centre de la table comme décoration de Noël.


http://www.culture.gouv.fr/culture/noel/franc/buche.htm

Reply
anthonyroy
12/13/2012 11:13

La tradition rapporte que trois Rois Mages venus d'Orient ont fait route jusqu'à Bethléem guidés par la lumière d’une étoile. Quand ils découvrent l'enfant Jésus dans l'étable, ils s'agenouillent devant lui en signe de respect et lui offrent de l'or, de la myrrhe et de l'encens.

Ces personnages que l’on appelle les rois mages sont évoqués uniquement dans l'Evangile selon Matthieu.

D’après le texte de la Bible, il ne s’agit pas de rois mais seulement de mages. Leur nom et leur nombre ne sont pas précisés. Guidés par une étoile "qui se lève à l'Est", ils trouvent le lieu de naissance de Jésus et lui offrent des cadeaux :
"Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l'enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, ils l'adorèrent ; puis, ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe." (Matthieu, II:11).

Selon une interprétation traditionnelle, les trois présents apportés par les Rois Mages symbolisent trois aspects de Jésus :
• l'or symbolise la royauté
• l'encens, utilisé pour le culte, symbolise la divinité du Christ
• la myrrhe, qui servait à embaumer les morts, rappelle qu’il est aussi véritablement homme et mortel.

C’est à partir du nombre de présents offerts que l’on a déduit que les rois mages étaient trois. Ce chiffre est aussi symbolique car il évoque la trinité.

A la fin du XIIIe siècle, Jacques de Voragine propose cette interprétation dans "La Légende dorée" et dresse un portrait des trois mages :
"Le premier des Mages s’appelait Melchior, c’était un vieillard à cheveux blancs, à la longue barbe. Il offrit l’or au Seigneur comme à son roi, l’or signifiant la Royauté du Christ.
Le second, nommé Gaspard, jeune, sans barbe, rouge de couleur, offrit à Jésus, dans l’encens, l’hommage à sa Divinité. Le troisième, au visage noir, portant toute sa barbe, s’appelait Balthazar ; la myrrhe qui était entre ses mains rappelait que le Fils devait mourir".
Les noms retenus par la tradition pour les Rois Mages sont Gaspard, Melchior et Balthazar.

Ces noms apparaissent pour la première fois dans un manuscrit du VIe siècle, aujourd’hui conservé à la Bibliothèque nationale de France à Paris.

Dans la Légende dorée, Jacques de Voragine les nomme dans trois langues différentes :
• Appellius, Amerius et Damascus en latin
• Galgalat, Malgalat et Sarathin en hébreu
• Caspar, Balthasar et Melchior en grec.

http://www.gralon.net/articles/commerce-et-societe/services/article-les-rois-mages---histoire-et-symboles-3397.htm




Reply
Jean-Philippe Larouche
12/13/2012 11:14

Depuis plusieurs siècles, en effet, on a comme habitude, lors de la veille de Noël, de faire brûler dans l’âtre une grosse bûeche qui doit se consumer très lentement; le but était quelle puisse durer les douze jours du cycle (jusq’au nouvel ans).

Au Québec nous mangons la bûche le 24 décembre au soir pour la naissance du christ.

Source : Wikipédia

Reply
12/13/2012 11:15

Un bas de Noël est un bas (ou un sac de tissu en forme de bas) décoratif suspendu lors du réveillon de Noël de façon à permettre au Père Noël de le remplir de petits jouets, de bonbons, de fruits, de pièces de monnnaie ou de tout autres petits cadeaux. Dans quelques contes de noël, le bas de Noël contient les seuls jouets que reçoit l'enfant à Noël. Dans certaines traditions occidentales, les enfants qui ont mal agi pendant l'année reçoivent seulement un morceau de charbon. Au Québec on utilise le bas de Noël comme décoration.

Reply
Mathieu Katona-Poulin
12/13/2012 11:19

Cette coutume, remontant au XIIe siècle, avait cours dans la plupart des pays européens, notamment en France et en Italie, où la bûche de Noël était appelée ceppo. Au Québec comme en France, cette tradition aurait perduré jusqu'au dernier quart du XIXe siècle. La disparition de cette tradition coïncide avec celle des grands âtres, remplacés progressivement par des poëles de fonte. La grosse bûche fut alors remplacée par une petite bûche de bois, parfois rehaussée de chandelles et de verdure, qu'on plaçait au centre de la table comme décoration de Noël.
Aujourd'hui, la bûche de Noël est devenue une pâtisserie traditionnelle, succulent gâteau roulé, glacé de crème au café ou au chocolat et décoré de feuilles de houx et de roses en sucre.
http://www.culture.gouv.fr/culture/noel/franc/buche.htm

Reply
marie paquin
12/13/2012 11:20

au quebec le repas de noel se termine en famile en mangent de la buche de noel ces pour celebrer le solstice d'hiver.

source wikipedia

Reply
Étienne gamache
12/13/2012 11:21

Un bas de Noël est un bas (ou un sac de tissu en forme de bas) décoratif suspendu lors du réveillon de Noël de façon à permettre au Père Noël de le remplir de petits jouets, de bonbons, de fruits, de pièces de monnnaie ou de tout autres petits cadeaux. Dans quelques contes de noël, le bas de Noël contient les seuls jouets que reçoit l'enfant à Noël. Dans certaines traditions occidentales, les enfants qui ont mal agi pendant l'année reçoivent seulement un morceau de charbon.

Wikipédia

Reply
sandrine nelly kaze
12/13/2012 11:21

chant :les traditions des chansons de noël a débute au 13 siècle en Italie lorsqu’un saint nommée saint Francis dassisi ( saint Francis d’assise ) a commencer a chanter des chants de louanges. Aujourd’hui , nous incarnons ses chansons à noël au quebec.
Source d’information

Puis les chanson de noël pour moi c’est louer Jésus.

http://www.quebecplus.ca/quebec/guides/cahier_noel_a_quebec_2010/cahier_noel_a_quebec_2010_traditions





réveillon :Le réveillon du jour de l’an que l’on appelle la saint – sylvestre c’est une tradition qui consiste a rester réveiller jusqu'à minuit le soir du 31 décembre le dernier jour de l’année du calendrier grégorien. Mais dans d’autres pays comme la Russie, le Japon, et la république soviétique on ne fête pas noël en famille contrairement au Québec on fête noël en familles .

puis le réveillon de noël pour moi ,c’est une fête qu’on pardonne tout ce qu’on a fait de mal et on fête l’arrivée du nouveau née jésus. http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9veillon_de_la_Saint-Sylvestre

Reply
anthonyroy
12/13/2012 11:23

Appelé au sein de la francophonie renne ou caribou

Les rennes du Père Noël sont apparus pour la première fois en 1821 dans un poème de William Gilley, imprimeur à New York, qui commençait en ces termes :

« Avec beaucoup de joie, le bon Père Noël dirigeait ses rennes dans la nuit de Noël. »

En 1882, Clement Clarke Moore, un ami de Gilley, les a repris dans un autre poème, A Visit From St. Nicholas (« Une visite de St Nicolas »), également connu sous le nom de The Night Before Christmas (« La Nuit avant Noël »), et leur a donné à chacun un nom. Il y a six mâles et quatre femelles (en italique leurs noms dans la version originale en anglais) :

Tornade (Dasher) - Le plus rapide (mâle).
Danseur (Dancer) - La plus gracieuse (femelle).
Furie (Prancer) - Le plus puissant (mâle).
Fringant (Vixen) - Belle et puissante (femelle).
Comète (Comet) - Il apporte le bonheur aux enfants (mâle).
Cupidon (Cupid) - Elle amène l'amour aux enfants (femelle).
Tonnerre (Donner) - Le plus fort (mâle).
Éclair (Blitzen) - Elle apporte la lumière (Elle est souvent considérée comme un mâle).
Rodolphe (Rudolph) -Il est le guide des autres rennes (mâle).

wikipedia

Reply
Francis
12/13/2012 11:24

La messe de Minuit


La messe de Minuit est la messe traditionnelle des catholiques qui précède le jour de Noël, lors de la Veillée de Noël.



La soirée du 24 décembre qui, pour les catholiques, est coupée par la messe de minuit, est dans la très grande majorité des cas, passée en famille.

Le repas de Noël est le repas festif, ont mangent de la dinde, fruits de mer et pour désert une bûche

Reply
marie paquin
12/13/2012 11:25

Ma tradition de noël chez moi c'est d'aller souper chez ma famille.Cela sert a passer du temps avec la famille. C'est la tradition Québecoise chez moi :)

Reply
anthonyroy
12/13/2012 11:26

Au Canada, le nouvel an peut servir de prétexte pour fêter en famille. Plusieurs personnes préfèrent fêter le passage au nouvel an dans un bar. Au Québec, le Bye Bye est une émission de télévision qui fait une revue humoristique de l'année qui s'achève. Elle est diffusée de 1968 à 1998 et par la suite, depuis 2006. Cette émission est présentée le 31 décembre à 23 h sur les ondes de Radio-Canada, une tradition pour plusieurs québécois.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jour_de_l%27an#Canada

Reply
Fred J-F
12/13/2012 11:27

· Père Noël, invention de coca cola pour faire de la pubs. (sourse fred j-f)
· cartes de Noël, parce qu’on ne veut pas leur parlé.(sourse fred j-f)
· bûche de Noël, les celtes la célébraient en l’honneur du solstice d’hiver ; les chrétiens associèrent la bûche dans l’âtre représentait l’étable où Jésus était né. (sourse internet)
· réveillon, un party de noël.(sourse fred j-f)
· Sapin. Les Celtes considéraient le 24 décembre, comme le jour de la renaissance du Soleil. Ils avaient coutume d'associer un arbre à chaque mois lunaire, ils avaient dédié l'épicéa, qui était l'arbre de l'enfantement, à ce jour-là.(sourse Internet)
· Messe de minuit, inventer par les prêtre pour obliger les chrétien a aller a la messe! (fred j-f)
· Chants, des vielle chanson qui sont fait pour énervé les gens. D'après l'Evangile, les premiers chants de Noël furent ceux des anges. Très tôt le monde s'est mis à chanter pour célébrer Noël. Les cantiques emplissaient les églises pour clamer la Bonne Nouvelle. Dans les villages, les châteaux, les chaumières, la habitants, qu'ils soient riches ou pauvres chantaient pour chasser les peurs des nuits d'hiver. A l'origine, les chants de Noël étaient rythmés par des rondes joyeuses évoquant la Nativité, mais aussi la nature et la vie quotidienne. Aujourd'hui encore le chant reste le plus bel instrument pour transmettre l'esprit de Noël. (Internet)

· Bougies, En Scandinavie et principalement en Suède, on les place par trois, pour symboliser la Trinité, sur des chandeliers spéciaux. Sur la couronne posée sur la table depuis le début de l'Avent, on placera 4 bougies symbolisant les 4 saisons, les 4 points cardinaux, les 4 dimanche avant Noël. Le plus souvent les bougies sont rouges pour évoquer le feu et la lumière. En Suède, elles sont blanches, couleur de fête et de pureté. En Autriche, la maîtresse de maison les choisit violettes en symbole de pénitence. (fred j-f)
· Épiphanie, la visite des trois rois mage.
· Adevent, Advent is a season observed in many Western Christian churches as a time of expectant waiting and preparation for the celebration of the Nativity of Jesus at Christmas.
· Crèche, mon grand père en a une en légo a coté d’un train électrique en légo

Reply
Jean-philippe Larouche
12/13/2012 11:30

Les branchages de houx avec leurs baies rouges sont largement utilisés en décoration au moment des fêtes de Noël et Pour les chrétiens, le houx est en effet spécifiquement associé à la naissance de l'Enfant Jésus et c’est pour ca que à noël nous l’utilisons
Source ; http://fr.wikipedia.org/wiki/Houx

Reply
sandrine
12/13/2012 11:31

la source de linda cesthttp://www.quebecplus.ca/quebec/guides/cahier_noel_a_quebec_2010/cahier_noel_a_quebec_2010_traditions

Reply
Francis
12/13/2012 11:33

La messe de Minuit


La messe de Minuit est la messe traditionnelle des catholiques qui précède le jour de Noël, lors de la Veillée de Noël.



La soirée du 24 décembre qui, pour les catholiques, est coupée par la messe de minuit, est dans la très grande majorité des cas, passée en famille.

Le repas de Noël est le repas festif, ont mangent de la dinde, fruits de mer et pour désert une bûche.

Reply
Maryan Fréchette
12/13/2012 11:34

-sapin de Noël : Peut-être que les premières mentions d’un arbre de noël datent du Moyen Age, on le présentait alors, au XI siècle il y avait alors des scènes sur le parvis des églises, que l’on appelait Mystères. Mais ce sont les Allemands qui contribuent à répandre cette tradition partout y compris en Amérique. Avant, au Québec il était monté en cachette par les parents le soir du 24 décembre. Au Québec, plus précisément à Sorel un premier sapin est décorer le 25 décembre 1781.
RÉF : La fête de Noël au Québec.
Le réveillon : La coutume de prendre un gros repas, au Québec n’est pas aussi ancienne qu’on le pense.
RÉF : La fête de Noël au Québec.

Reply
Olivier
12/13/2012 11:35

PÈRE NOËL

Portrait moderne du père Noël fréquemment montré comme écoutant les souhaits de Noël des enfants.
Le père Noël est un personnage légendaire et mythique lié à la fête de Noël. Bien que la tradition du père Noël ait des origines en Europe du Nord, il est popularisé aux États-Unis au XIXe siècle. Le terme « père Noël » apparaît plus tardivement en France, au début du XXe siècle. Qu'il soit appelé Father Christmas ou Santa Claus en anglais, Weihnachtsmann en allemand, ou Père Noël, sa fonction principale est de distribuer des cadeaux aux enfants dans les maisons pendant la nuit de Noël qui a lieu chaque année du 24 au 25 décembre.
Le père Noël est l'équivalent français du Santa Claus américain dont le nom est lui-même une déformation du Sinterklaas (saint Nicolas) néerlandais. Il est aussi largement inspiré de Julenisse, un lutin nordique qui apporte des cadeaux, à la fête du milieu de l'hiver, la Midtvintersblot, ainsi que du dieu celte Gargan, (qui inspira le Gargantua de Rabelais) et du dieu viking Odin, qui descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants scandinaves. De Julenisse, le Père Noël a gardé la barbe blanche, le bonnet et les vêtements en fourrure rouge.
Même si le mythe peut varier fortement d'une région à l'autre, notamment à cause du climat du 25 décembre qui peut aller du début de l'hiver dans l'hémisphère nord au début de l'été dans l'hémisphère sud, on l'imagine généralement comme un gros homme avec une longue barbe blanche, habillé de vêtements chauds de couleur rouge avec un liseré de fourrure blanche ; des lutins l'aident à préparer les cadeaux. Il effectue la distribution à bord d'un traîneau volant tiré par des rennes (ou sur une planche de surf en Australie1).
Il entre dans les maisons par la cheminée et dépose les cadeaux dans des chaussures disposées autour du sapin de Noël ou devant la cheminée (en France), dans des chaussettes prévues à cet effet accrochées à la cheminée (en Amérique du Nord et au Royaume-Uni), ou tout simplement sous le sapin. En Islande, il dépose un petit cadeau dans une chaussure que les enfants laissent sur le bord d'une fenêtre dès le début du mois de décembre. Au Québec, les cadeaux au pied du sapin sont de mise, en plus des « bas de Noël » disposés sur la cheminée dans lesquels on met les petites surprises.
Contrairement à d'autres personnages de fiction, le père Noël est habituellement présenté aux enfants comme étant un être réel2. Selon les familles, la tradition veut soit que l'enfant fasse une liste de cadeaux qu'il désire pour Noël, soit que le père Noël décide « lui-même » quels cadeaux mérite l'enfant.
Source :wikipedia

Reply
Mathieu Katona-Poulin
12/13/2012 11:37

Chaque veille de Noël mérite d'être agrémentée par des chants de Noël, mais aussi des chansons populaires dans le cadre de toute une série d' hymnes religieux . A number of them were collected by Ernest Gagnon who was one of the first in Quebec to be interested in this field. Un certain nombre d'entre eux ont été recueillies par Ernest Gagnon, qui a été l'une des premières au Québec à s'intéresser à ce domaine. His collection of songs was published in 1897 and again in 1906 as Cantiques populaires du Canada français (Popular Songs of French Canada). Sa collection de chansons a été publié en 1897 et à nouveau en 1906 comme Cantiques populaires du Canada français (Chansons populaires du Canada français).
http://www.culture.gouv.fr/culture/noel/angl/chant.htm

Reply
alexandra servant
12/19/2012 05:43

la bûche de Noël : ce gâteau au chocolat qui a la forme d’une bûche, rappelant la bûche de bouleau brûlée dans le foyer lors du réveillon avant la venue des Français au Canada.

Reply
Marie-Ève Côté
12/30/2012 03:30

Bûche de Noël: En France,au Belgique,au Québec, au Nouveau-Brunswick, au Vietnam, au Liban, et généralement dans les pays francophones, le repas de Noël se termine en dégustant la bûche de Noël. Cette tradition culinaire reproduit, en fait, un autre rite lié à la célébration du solstice d'hiver. Cette coutume est attestée depuis le Moyen-Âge et est héritée de divers rites païens. Elle est répandue dans toute l'Europe.

Reply
Marie-Ève Côté
12/30/2012 03:58

Réveillon: Le réveillon de Noël est constitué par la soirée du 24 décembre qui précède Noël. Il est l'occasion d'organiser un repas festif au sein des familles, car Noël restant un instant magique pour les enfants, le réveillon doit y contribuer. Ce repas est assez souvent constitué d'une dinde de Noël et terminé par une bûche de Noël en France. Il peut aussi s'agir d'une oie ou de foie gras. Il est souvent précédé d'un plat de fruits de mer(huîtres, etc.) Il existe aussi une tradition dite des treize desserts, en souvenir de Jésus et de ses douze apôtres, qui vient de Provence. C'est aussi le moment de préparer pes chaussettes ou les chaussures à mettre près de la cheminée ou sous le sapin de Noël pour permettre au Père Noël de livrer les cadeaux. Enfin pour les catholiques, le réveillon de Noël suit normalement la messe de minuit qui reste encore très populaire dans l'esprit collectif, même si elle est souvent dite en début de soirée plutot qu'à minuit pour des raisons pratiques( un seul prêtre pouvant ainsi célébrer plusieurs messes dans diverses églises.) Au retour de la messe ou a minuit, il est de tradition qu'un enfant ajoute le personnage de l'Enfant Jésus dans la crèche pour signifier qu'il est né. À minuit, il est courant de se souhaiter un Joyeux Noël. Dans certaines familles, c'est le moment d'ouvrir les cadeaux. D'autres familles attendront le lendemain matin.

Reply
Marie-Ève Côté
12/30/2012 05:30

Cartes de Noël: Une carte de Noël est une carte de voeux envoyée dans le cadre de la célébration traditionnelle de Noël. Ces cartes sont habituellement échangés pendant les semaines précédent le jour de Noël, que les gens soient des occidentaux ou des asiatiques, peu importe leur religion. Le message de voeux le plus courant serait « Joyeux Noël et bonne année». Les cartes à thème religieux contiennent un poème, une prière ou un verset, alors que les autres préfèrent exprimer un souhait de bonheur avec le message «Meilleurs voeux».

Reply
Justine Ethier
01/06/2013 08:48

L'épiphanie est une fête chrétienne qui célèbre le Messie venu et incarné dans le monde et recevant la visite et l'hommage des Rois mages. Elle a lieu le 6 janvier. En France et en Belgique, puisque ce jour n'est pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de Janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier.
La fête s'appelle aussi « Théophanie », qui signifie également la « manifestation de Dieu ».
À l'origine et jusqu'à la fin du 4e siècle, L'Épiphanie est la grande et unique fête chrétienne de la « manifestation du Christ dans le monde. Depuis l'introduction d'une fête de la Nativité (Noël) le 25 décembre, l'Épiphanie met l'accent sur des sens spécifiques selon les confessions et les cultures.
Depuis le 19e siècle on l'appelle aussi le Jour des Rois en référence directe à la venue et à l'adoration des Rois mages.




Reply

Your comment will be posted after it is approved.


Leave a Reply